etiquette energie appareil electromenager

Étiquette énergétique pour les appareils électroménagers : ce qui change en 2021

Présente depuis plus de 25 ans sur les appareils électroménagers, l'étiquette énergie fait peau neuve. Nous vous expliquons ce qui change.

Présente depuis plus de 25 ans sur les appareils électroménagers les plus courants, l'étiquette énergétique donne une foule de renseignements sur le dispositif concerné et plus particulièrement sur son niveau de consommation électrique. Pour certaines personnes, vérifier dans quelle catégorie est placé l'équipement de leur choix est même devenu un réflexe. Mais attention, le classement de A+++ à G avec lequel nous étions familiers jusqu'à aujourd'hui change en 2021 et réattribue les notes au passage. Voici ce qu'il faut savoir pour ne pas être surpris par les nouvelles informations de l'étiquette énergie version 2021.

Mais pour commencer, qu'est-ce que l'étiquette énergétique ?

Vous l'avez forcément déjà vue, mais vous n'y avez peut-être pas porté attention, l'étiquette énergie est un affichage obligatoire pour informer le consommateur sur les performances énergétiques de certains appareils électroménagers ou de hi-fi. Mise en place par l'Union Européenne en 1995, elle comporte différents renseignements sur le dispositif concerné et le classe dans la catégorie correspondant à son efficacité sur le plan énergétique. Il s'agit en fait d'un bon moyen pour savoir si un appareil va vous aider à faire des économies ou si au contraire il risque de peser lourdement sur votre budget.

Plusieurs types d'équipements électriques sont soumis à une obligation d'étiquetage énergétique, notamment :

  • Les réfrigérateurs et congélateurs,
  • Les aspirateurs,
  • Les appareils de climatisation,
  • Les fours et fours à micro-ondes,
  • Les hottes aspirantes,
  • Les lampes, suspensions et luminaires en général,
  • Les lave-linge et sèche-linge,
  • Les lave-vaisselle,
  • Les téléviseurs.

Les mentions qui figurent sur l'étiquette énergétique des appareils électroménagers

L'étiquette énergétique se divise en plusieurs zones qui donnent différentes informations.

  • Les informations d'identification du produit

L'étiquette énergétique comporte le nom du fabricant du produit ainsi que la marque si elle ne porte pas le même nom. Elle mentionne également le modèle exact de l'appareil ainsi que la référence qui lui a été attribuée par le fournisseur.

  • Les informations techniques

L'étiquette énergie informe également le consommateur sur les données techniques qui peuvent avoir un impact sur son quotidien ou sur son budget. Ainsi, elle renseigne sur la consommation d'eau d'un lave-linge ou d'un lave-vaisselle ou sur la capacité d'aspiration et les émissions de poussières d'un aspirateur, qu'il s'agisse d'un aspirateur-balai, d'un aspirateur-traîneau ou d'un aspirateur robot. Elle indique aussi le niveau sonore des appareils susceptibles de produire du bruit durant leur fonctionnement : aspirateur, lave-linge, lave-vaisselle, frigo, etc. Elle exprime cette information en décibels (db). Pour une télévision, elle donnera également les dimensions de l'écran en diagonale, généralement en pouces, mais de plus en plus souvent en centimètres.

  • Les informations de consommation électrique de vos appareils électroménagers

L'étiquette énergétique a, avant tout, été inventée pour donner des renseignements précis, fiables et vérifiés concernant l'efficacité de l'appareil sur le plan électrique. Pour cela, elle indique la consommation attendue pour un an en kwh. De plus, elle comporte une zone composée d'une échelle de couleur, du vert au rouge, permettant de situer un dispositif par rapport aux appareils existants de la même catégorie.

Chaque classe était initialement graduée de A à D ou G selon les appareils. Cependant, en l'espace de 25 ans, les fabricants d'électroménager ont fait d'énormes progrès en termes d'économies d'énergie et il a été nécessaire de créer de nouvelles classes pour distinguer les anciens appareils les plus performants classés A de ceux qui ont fini par les dépasser largement. Sont alors apparues les classes A+, A++ et A+++. Mais attention, cette notation n'est plus d'actualité aujourd'hui, car elle a été révisée en mars 2021.

Étiquette énergétique électroménager : un nouveau classement pour 2021

Au regard des efforts faits par les fabricants d'électroménagers en matière de performances énergétiques, les dernières places du classement de l'étiquette énergétique ont peu à peu perdu leur utilité. Il est ainsi devenu extrêmement rare de voir des appareils classés en E ou G, tandis que la catégorie A se retrouvait submergée par la majeure partie des équipements du marché.

Depuis le 1er mars 2021, les règles d'attribution des notes ont été revues pour cinq types d'appareils : lave-vaisselle, lave-linge et lave-linge séchant, réfrigérateurs et congélateurs, ampoules, écrans et téléviseurs. Pour ces équipements, le classement a retrouvé son échelonnement initial de A à G tandis que les catégories A+, A++, A+++ ont, quant à elles, disparu. Avec l'étiquette énergie 2021, un dispositif autrefois étiqueté A+++ peut appartenir à présent à la classe C, sans que ses performances énergétiques aient changé.

Pour le moment, très peu d'appareils pourront se trouver dans la catégorie A, cette place étant réservée aux futurs équipements qui devront être encore plus économiques que ceux que l'on conçoit de nos jours. En cela, l'objectif des autorités gouvernementales est clair : pousser les fabricants à faire plus d'efforts pour augmenter l'efficacité énergétique des appareils électroménagers les plus couramment utilisés.

Une étiquette énergie pour appareil électroménager plus moderne et plus claire

Dans sa version 2021, l'étiquette énergétique porte désormais un QR code qui, après lecture à l'aide d'un smartphone, permet d'accéder à une base de données électronique des produits. Dans un souci de clarté, elle comporte également des icônes plus lisibles, accessibles à la majorité des consommateurs.

La nouvelle étiquette énergétique délivre une information plus claire aux acheteurs et contribue à élever le niveau d'exigence en matière d'écoconception en ce qui concerne la réparabilité ou la recyclabilité d'un appareil électroménager. À terme, elle devrait permettre aux foyers d'effectuer en moyenne 150 euros d'économie chaque mois. Mais pour en arriver là, il faudra renouveler tous les équipements de votre logement !

C'est le moment pour vous de changer certains de vos appareils électroménagers ? C'est peut-être l'occasion d'opter pour un dispositif à haute performance énergétique. Jetez un œil à notre catalogue et consultez l'étiquette énergétique du produit de votre choix pour obtenir toutes les informations dont vous avez besoin à ce sujet.