Comment bien choisir son lave-vaisselle ?

Comment bien choisir son lave-vaisselle ?

Plus de 60% des foyers sont aujourd’hui équipés d’un lave-vaisselle, devenu un appareil essentiel pour bon nombre de familles...

Plus de 60% des foyers sont aujourd’hui équipés d’un lave-vaisselle, devenu un appareil essentiel pour bon nombre de familles et en particulier les plus nombreuses. Si vous souhaitez acheter un lave-vaisselle ou remplacer le vôtre voici quelques pistes pour guider votre choix et définir les critères qui vous aideront à sectionner votre lave-vaisselle.  

Un lave-vaisselle en pose simple ou encastré ?

Le lave-vaisselle pose simple est conçu pour se poser dans tous les endroits disponibles de la cuisine. Il s’agit du modèle le plus courant et qui se décline en plusieurs formes, dimensions et fonctionnalités. Le lave-vaisselle en pose simple convient particulièrement à ceux qui n’ont pas de cuisine équipée : l’appareil s’installe alors simplement au sein de l’espace disponible. La taille standard du lave-vaisselle en pose simple est de 60 centimètres de largeur. Ceux qui ont une petite cuisine pourront toujours opter pour un lave-vaisselle de petite largeur, à savoir 45 centimètres.

Le lave-vaisselle encastrable, bien qu’un peu plus cher, est bien plus esthétique car il se fond dans le décor de la cuisine. Une fois qu’il est installé, on peut apposer sur le lave-vaisselle une porte identique aux portes d’armoires de cuisine, de manière à uniformiser l’espace. D’autres modèles de lave-vaisselles encastrables disparaissent complètement dans les rangements et sont appelés lave-vaisselles tout intégrables. Avec un modèle tout intégrable, seul le bandeau de commande de l’appareil reste visible, de manière à simplifier les opérations.

Les bacs du lave-vaisselle : déterminants !

L’esthétique d’un lave-vaisselle ne fait pas tout. Avant de choisir son lave-vaisselle, il faut également en observer l’aspect pratique. Veillez par exemple à avoir des bacs rabattables, très pratiques lorsqu’il y a de la vaisselle de tailles différentes à laver. Il est également important de choisir un lave-vaisselle avec un tiroir supérieur, notamment pour les parents d’enfants en bas âge. Cela leur évitera tout risque de toucher aux couteaux et autres ustensiles de cuisine potentiellement dangereux.

Les tiroirs : un tiroir libère de la place dans le grand panier inférieur mais en prend davantage dans la partie supérieure. Sur certains modèles, il peut être difficile d’entreposer des grands saladiers. L’inconvénient des tiroirs est le temps de chargement et de déchargement, plus long.

Les paniers : le panier permet un rangement et un déchargement plus rapide. En revanche, les ustensiles sont moins bien rangés et cela peut présenter parfois des risques en termes de sécurité. 

Quelle classe énergétique choisir ? 

L’étiquette énergétique est aujourd’hui obligatoire pour tous les appareils. Calculée pour 280 cycles par an, les fabricants doivent y déclarer la consommation d’eau et d’électricité. Le bruit est également mesuré et doit aussi être indiqué.

La classe énergétique affichée sur l’étiquette doit être calculée en fonction de la consommation électrique du programme standard. Les appareils de classes énergétiques élevées (A++ ou A+++) sont les plus chers du marché mais ce sont aussi les plus économes. La consommation annuelle moyenne d’un lave-vaisselle moyen est de l’ordre de 30 à 40 €.

La contenance : toujours acheter un lave-vaisselle adapté

choix lave-vaisselle

Le choix de la taille du lave-vaisselle doit tenir compte de l’espace disponible dans la cuisine, mais aussi des besoins réels du ménage. La contenance du lave-vaisselle sera déterminante : il faut choisir le lave-vaisselle en fonction du nombre de personnes dans la famille.

Pour rappel, les lave-vaisselles se déclinent en trois principales contenances : 9 couverts, 12 couverts et 15 couverts. Une famille de trois personnes n’aura pas besoin d’un lave-vaisselle à 15 couverts, à l’inverse d’une famille nombreuse. Si la contenance du lave-vaisselle est trop grande, une quantité d’eau et de d’électricité trop importante sera mise en œuvre. A contrario, un lave-vaisselle de trop petite contenance ne sera pas adapté à une famille nombreuse, puisque toute la vaisselle ne pourra pas rentrer en une seule fois et qu’il faudra donc lancer deux, voire plusieurs cycles.

Quelques systèmes de sécurité très pratiques

Impossible de parler de comparatif d’appareils électroménagers sans aborder la sécurité. Cela, les marques l’ont bien compris, c’est la raison pour laquelle elles ne cessent d’innover sur ce point. Par exemple, il existe des lave-vaisselles dotés d’une option anti-débordement. Si vous avez oublié de fermer le robinet d’arrivée d’eau, des systèmes sont conçus pour éviter que l’eau ne déborde et n’entraîne une inondation dans la cuisine. Il peut s’agir d’un flotteur qui déclenche un avertisseur sonore en cas de niveau d’eau anormalement élevé dans le lave-vaisselle.

Certains modèles activent automatiquement une vidange lorsque l’arrivée d’eau est continue : il n’y a donc aucun risque de débordement. D’autres modèles peuvent couper automatiquement l’arrivée d’eau lorsque le tuyau présente une fuite ou lorsque le niveau d’eau atteint la limite normale.

Autre dispositif très pratique : la sécurité enfant. Lorsque la fonction « sécurité enfant » est activée, le cycle de lavage se poursuivra sans problème même si les enfants se mettent à appuyer sur les différents boutons du lave-vaisselle.

Le niveau sonore

Le confort est primordial, aussi les appareils électroménagers sont conçus pour être de moins en moins bruyants. Il est conseillé de choisir les lave-vaisselles qui font moins de 55 dB, notamment pour ceux qui habitent en appartement et qui ont des voisins proches. Bien évidemment, les lave-vaisselles les moins bruyants sont plus onéreux. Mais il faut considérer sérieusement ce paramètre, d’autant que l’usure peut rendre les appareils discount de plus en plus bruyants.

Consommation d’eau du lave-vaisselle

Le programme Auto (ou programme principal) est le programme le plus utilisé. Prévu pour laver tout type de vaisselle avec des salissures quotidiennes, ce programme s’adapte en fonction du degré de salissure, et va écourter la durée de nettoyage s’il n’en détecte plus.

Le programme Eco lui, bien que toujours plus répandu, n’est pas disponible sur tous les lave-vaisselles. Beaucoup plus long que le programme automatique par défaut, il optimise la consommation d’eau en utilisant, par exemple, la dernière eau de rinçage pour prélaver le cycle suivant. La température est plus basse (45 à 55 °C) et les durées des phases de lavage sont donc plus longues pour compenser et obtenir un résultat équivalent. Il peut être intéressant de vérifier la disponibilité de ce programme sur votre nouveau modèle de lave-vaisselle.