Comment faire des économies d'énergie ?

Comment faire des économies d'énergie ?

evant l’augmentation du coût des énergies et l’impact de leur consommation effrénée sur la planète, nombre de personnes se demandent comment faire des économies d'énergie.

Devant l’augmentation du coût des énergies et l’impact de leur consommation effrénée sur la planète, nombre de personnes se demandent comment faire des économies d'énergie. Si le problème est vaste et complexe, il n’en reste pas moins possible d’adopter plusieurs gestes quotidiens élémentaires et de revoir un peu son comportement et orienter ses achats. Avec les conseils ci-après vous pourrez adopter ceux qui correspondent à votre cas particulier et faire des économies d’énergie dans la maison.

Isoler sa maison

Le poste de consommation d’énergie le plus important dans un foyer est le chauffage. Ceci est bien sûr modulable selon les régions habitées mais en général c’est la dépense la plus importante.

Il est donc important de veiller à avoir une maison bien isolée. Cela passe par différents points prioritaires à traiter :

  • Isoler toit et combles : c’est la zone la plus facile à traiter et c’est celle qui vous fera faire le plus d’économie d’Energie. En effet, l’air chaud, plus léger, a tendance à monter et se réfugier sous les les toits. Si ceux-ci ne sont pas isolés, l’air chaud s’échappe et vous conduit à chauffer de plus en plus. Les solutions classiques en laine de verre et mousses isolantes sont les plus efficaces est le moins chères.
  • Isoler les murs : pour cela, bien choisir les matériaux au moment de la construction avec une priorité sur la façade Nord. Il et toujours possible d’isoler des murs après la construction, mais les travaux sont un peu couteux malgré la présence d’aides et de crédits d’impôts énergie de l’état, comme pour tous les travaux d’isolation.
  • Isoler portes et fenêtres : si vos menuiseries ne sont pas isolées, changez les pour dépenser moins de chauffage. Les solutions de survitrage et de double vitrage sont les plus efficaces et le choix de matériaux isolants thermiquement pour les huisseries est important (pvc et bois traité en priorité).
  • Isoler les planchers : ces solutions sont parfois couteuses est lourdes en travaux. Elles seront à envisager dans les régions les plus froides seulement.

Choisir les bons appareils électroménagers

Une fois que vous avez isolé votre maison, on peut supposer que vous chaufferez votre logement de manière efficace et raisonnable (une température d’environ 19°C ou 20°C dans les pièces est suffisante pour maitriser sa dépense de chauffage). Ensuite vous pouvez réduire votre consommation d’énergie en choisissant de manière opportune vos équipements électriques et vos appareils électroménagers.

Aujourd’hui la réglementation sur l’étiquetage énergétique est là pour vous aider.

Cette étiquette obligatoire fait apparaitre une lettre allant de A+++ à D. Un appareil A+++ consomme moins qu’un appareil A++ et ainsi de suite jusqu’aux appareils étiquetés D qui sont les plus gourmands en énergie.

Il faut savoir que pour la plupart des appareils ménagers la différence entre chaque classe est de 10%. Donc un lave-linge A++ consommera 10% de plus qu’un A+++. Vous voyez donc que la différence n’est pas négligeable et que cela peut représenter une belle différence à la fin de l’année.

Il est aussi inutile d’acheter un réfrigérateur de 250 litres si vous vivez seul. Même s’il est classé A+++, il consommera beaucoup trop pour vous.

La consommation électrique d’un four, d’un frigo, d’un lave-linge ou de tout appareil électroménager est suffisamment importante pour ne pas être négligée. Il peut être ainsi intéressant d’envisager d’en changer si vous en avez des anciens, classés en A+ et moins. Vous pouvez aujourd’hui trouver des produits peu couteux, moins énergivores et amortir rapidement votre investissement.

On estime en général que l’ensemble des appareils ménagers d’une famille représente 30 à 40% des consommations électriques d’un ménage, hors chauffage. C’est donc un poids non négligeable sur la facture en fin d’année.

Parmi ces appareils, ceux qui sont les plus énergivores sont d’abord les appareils de froid (réfrigérateur, congélateur), ceux de cuisson (fours, plaques) et enfin ceux de lavage (lave-linge et lace vaisselle). Les appareils audio-vidéo sont assez loin derrière et les dernières technologies ont encore réduit leur consommation.

La mise en veille des appareils est-elle consommatrice d’énergie ?

Aujourd’hui la plupart des appareils qui se mettent en veille ont fait de gros progrès du point de vue énergétique. Pour la plupart, la mise en veille consomme assez peu d’énergie. On estime ainsi que pour une télévision c’est environ de 1 à 4 euros par an.

Un seul de nos appareils a encore une veille qui consomme pas mal d’énergie c’est l’ordinateur, car si l’affichage est en veille, certaines fonctions d’arrière-plan continuent à fonctionner de manière intense. Sur certains modèles la mise en veille consomme de 30 à 40 euros par an, ce qui n’est pas tout à fait négligeable. Donc pour votre ordinateur (portable ou de bureau) il est conseillé de l’éteindre lorsque vous ne vous en servez pas.

Les conseils et astuces pour consommer moins d’énergie dans la maison

Au-delà de l’isolation de sa maison, de la maitrise de son chauffage et du choix de ses appareils électroménagers, il reste quelques marges de manœuvre pour faire des économies d’énergie. Ce sont souvent des habitudes simples à prendre et qui, pour une famille de 4 personnes, peuvent faire économiser de 100 à 300 euros par an.

Réduire sa consommation d’énergie dans la cuisine ?

Dégivrez le congélateur tous les 3 mois : la couche de glace développée sur les parois est une couche très isolante. L’appareil doit fonctionner plus fort et plus longtemps pour assurer le maintien de la température et vous consommerez de 20 à 30% d’électricité en plus.

Egalement, lorsque vous faites cuire quelque chose au four ou sur vos plaques, pensez à recouvrir les plats d’un couvercle. Sans cela, la déperdition de chaleur est de l’ordre de 40 % et la surconsommation d’énergie est à peu près équivalente.

Enfin, évitez de décongeler les produits au four à micro-ondes car ceci consomme beaucoup d’électricité et en vous y prenant à l’avance vous pouvez décongeler vos aliments lentement au réfrigérateur.

Faire des économies d’énergie dans la salle de bains

Optimisez vos lavages ! Remplissez le tambour de votre lave-linge pour optimiser la consommation de celui-ci. Choisissez plutôt dès les cycles courts à basse température quand vous le pouvez : ils consomment environ 30 à 50% d’énergie en moins que les cycles longs et à haute température.

Limitez l’utilisation du sèche-linge : dès que vous le pouvez faites sécher le linge naturellement. C’est gratuit et vous utiliserez votre sèche-linge à bon escient, quand vous êtes pressés ou qu’il fait trop froid.

Réduire sa consommation d’électricité dans les chambres et le salon

Ce sont les pièces qui accueillent en général le plus d’appareils électriques de types audio et vidéo ainsi que les chargeurs. Regroupez ces appareils et utilisez des multi prises avec interrupteur : vous pourrez ainsi couper d’un simple geste les appareils dès que vous n’en avez pas besoin.

Pensez à régler votre ordinateur en mode économie d'énergie, quand vous l’utilisez, en particulier en journée où vous n’avez pas besoin d’une forte luminosité. Enfin, comme évoqué plus haut, ne le laissez pas en veille et éteignez-le lorsque vous ne vous en servez pas.  

Enfin, dans toutes vos pièces, utilisez des ampoules à économie d’énergie de type basse consommation pour votre éclairage. Elles sont certes plus chères à l’achat mais durent beaucoup plus longtemps et surtout consomment beaucoup moins d’électricité (jusqu’à 4 fois moins).