Contrôler l'humidité de son intérieur

Contrôler l'humidité de son intérieur

L’humidité de la maison peut entrainer des dégâts sur les murs et sur les meubles, mais elle peut nuire également à la santé des occupants...

L’humidité de la maison peut entrainer des dégâts sur les murs et sur les meubles, mais elle peut nuire également à la santé des occupants. Heureusement, il existe une solution : le déshumidificateur d’air qui aide à maintenir un bon taux d’humidité dans la maison et à assainir l’air ambiant. De même, un air ambiant trop sec peut également devenir inconfortable. Alors, pour un environnement salubre, il est recommandé d’utiliser un humidificateur d’air. Que choisir alors pour contrôler l’humidité de son intérieur ? Découvrez tout ce qui est à savoir avant de faire votre choix.

L’humidité dans la maison

Les causes de l’humidité dans la maisonLES CAUSES DE L’HUMIDITÉ DANS LA MAISON

Même une maison apparemment impeccable n’est pas à l’abri de l’humidité. En effet, la combinaison de plusieurs facteurs peut favoriser l’humidité dans un logement. La plupart du temps, cela peut provenir de la condensation de la vapeur d’eau dans la salle d’eau ou dans la cuisine, associée à une mauvaise ventilation ou à une mauvaise isolation. Il en résulte que les gouttelettes d’eau s’infiltrent dans les murs et au fil du temps, finissent par rendre la maison et l’air ambiant très humides.

Les vices cachés lors de la construction, telles que les fuites d’eau dans les canalisations, et les remontées capillaires dues à une piètre isolation peuvent également être à l’origine de l’humidité dans un logement.

Le taux d’humidité relative qui offre le plus de confort à l’être humain se situe entre 45% et 65%. Au-delà de 65%, l’air ambiant est inconfortable et expose les occupants aux différentes sortes de maladies engendrées par un environnement humide, sans parler des dégâts matériels. En dessous de 30% de taux d’humidité, l’air est trop sec pour  plupart des personnes et cause inconfort et incommodités.

Les conséquences de l’humidité dans la maison LES CONSÉQUENCES DE L’HUMIDITÉ DANS LA MAISON

L’humidité de l’air ambiant, difficilement perceptible, est souvent détectée assez tardivement. On ne s’en aperçoit qu’après l’apparition des moisissures sur les murs ou suite à la dégradation des meubles en bois.

Outre le risque de voir la maison se dégrader, les conséquences d’une maison trop humide sont généralement néfastes aussi bien pour les adultes que pour les enfants. En effet, une personne évoluant dans un environnement humide s’expose à des maladies respiratoires comme l’asthme, la rhinite ou la bronchite. Elle risque également d’attraper des maladies comme la conjonctivite et l’arthrite, développer des rhumatismes et d’avoir bien d’autres problèmes articulaires et dermatologiques. De même, une personne vivant dans un milieu humide est plus sujette à des allergies.

Les dangers d’un air trop sec

Il arrive que pour remédier à cette humidité ambiante, les utilisateurs abusent des gadgets et d’autres équipements qui assèchent l’air. On ne doit pas oublier cependant, que l’air sec est aussi inconfortable que l’air trop humide. En effet, cela peut causer la sécheresse de la gorge, les maux de têtes, l’irritation des yeux et bien d’autres incommodités. Certaines personnes développent aussi des affections de la peau et des irritations des muqueuses en cas d’air trop sec ( les enfants et les personnes âgées y sont plus sensibles que les autres).

L’humidificateur d’airL’HUMIDIFICATEUR D’AIR

Rien ne vaut un humidificateur d’air pour recréer un environnement salubre et atténuer les effets de l’air ambiant trop sec.

Un humidificateur d’air est un appareil qui sert à augmenter le pourcentage de l’humidité dans l’air ambiant lorsque celui-ci est trop sec. On peut distinguer 6 sortes d’humidificateurs d’air : l’humidificateur à vapeur froide, à vapeur chaude ou tiède, l’humidificateur à ultrasons, l’humidificateur à haute pression, à moyenne ou à basse pression et l’humidificateur double.

Le principe d’un humidificateur par évaporation (vapeur chaude ou tiède) consiste à diffuser lentement dans la pièce de la vapeur d’eau issue de l’eau contenue dans un réservoir.

Quant aux humidificateurs à vapeur froide, qui comportent une paroi humide et poreuse placée dans l’axe d’un ventilateur, leur fonctionnement repose sur la diffusion d’air chargé d’humidité.

Pour les humidificateurs à ultrasons, le principe consiste à diffuser un brouillard frais, issu des microgouttelettes d’eau. Ces gouttelettes ionisées négativement sont obtenues par la vibration à une fréquence ultrasonore d’un diaphragme métallique contenu dans le dispositif.

Les humidificateurs à pression, souvent pour usage industriel, utilisent une pompe, pouvant être à haute, à moyenne ou à basse pression, selon le modèle. Ils diffusent dans l’air des gouttelettes d’eau qui servent à humidifier l’air.

Le déshumidificateur d’airLE DÉSHUMIDIFICATEUR D’AIR

Le déshumidificateur d’air est un appareil dont la fonction consiste à réduire le taux d’humidité du logement pour le rendre plus confortable et plus sain. Selon le modèle, il sert à déshumidifier une pièce ou une maison entière.

Il existe 3 types d’humidificateurs d’air disponibles sur le marché :

  • Le déshumidificateur à condensation, dont le principe consiste à aspirer l’air amené sur un évaporateur qui se charge de refroidir l’air sous sa température de point de rosée. Cet air sera de nouveau réchauffé avant d’être expulsé. Ce dispositif nécessite la présence d’un compresseur et d’un ventilateur. Ce qui explique le fait qu’il soit assez bruyant.
  • Le déshumidificateur à adsorption qui recourt à l’utilisation d’une roue alvéolé enduite de gel de silice. Cette roue capte superficiellement l’humidité avant d’être déshumidifiée par l’air de régénération.
  • Le déshumidificateur à absorption qui utilise le sel hygroscopique comme le chlorure de calcium pour absorber l’humidité dans l’air. Ce dispositif est donc équipé d’un réservoir pour recueillir la solution obtenue à la suite du processus.

Les critères de choix d’un déshumidificateur d’air

Pour mieux trouver l’accessoire permettant de mieux contrôler l’humidité dans la maison, on doit établir des critères de choix d’autant plus qu’il existe une quantité de modèles et de marques de déshumidificateurs dans le commerce.

Il faut donc tenir compte :

  • Du débit d’air qui détermine la performance de l’appareil : elle se mesure en m3/h.
  • De la capacité d’extraction : c’est le nombre de litres d'eau qu’un déshumidificateur peut extraire sur une durée déterminée (1h ou 1 jour). Il vous faudra prévoir une capacité d'extraction de 5 litres/ jour pour une petite pièce et environ 30 litres/jour pour un logement complet.  
  • De la portée du déshumidificateur pour s’assurer de son efficacité par rapport à la surface de la pièce : elle s’exprime en m2 et doit être au moins supérieure à la surface que vous souhaitez traiter.
  • De la solidité et fiabilité, puisqu’il faut investir dans l’achat d’un appareil doté d’une capacité à fonctionner efficacement dans la durée
  • Des fonctionnalités pour une manipulation facile (télécommande, facilité d’emploi, programmation, …etc)
  • Du niveau sonore pour un meilleur confort auditif : les déshumidificateur à silicagel sont les moins bruyants.
  • Et aussi du design pour une meilleure intégration dans votre logement