Transformer son salon en salle de cinéma

Transformer son salon en salle de cinéma

C’est le rêve de la plupart des cinéphiles : posséder une pièce dédiée à sa passion ! L’installation d’un home cinéma dans son salon n’est qu’une première étape

C’est le rêve de la plupart des cinéphiles : posséder une pièce dédiée à sa passion ! L’installation d’un home cinéma dans son salon n’est qu’une première étape pour aménager sa propre salle de cinéma. Son, lumières, écran, aménagement divers : il y a mille détails à envisager. Suivez-nous dans ce guide rédigé pour vous aider à transformer votre salon en home cinéma !

Quelle pièce choisir pour installer son home cinéma ?

La plupart des gens vont installer un home cinéma dans leur salon, ce qui est largement suffisant pour la majorité des usages. Mais si vous le pouvez, il peut être intéressant d’y dédier une pièce. Il faudra alors qu’elle ne soit ni trop petite, ni trop grande. Trop petite, elle ne permettrait pas d’avoir un recul confortable et d’installer un grand écran. Trop grande, vous y perdriez très certainement en acoustique. Si vous choisissiez votre salon, il faudra, là aussi, que votre home cinéma ne soit pas noyé dans un volume trop important et que cette pièce dispose entre autres d’une bonne capacité d’obscurcissement.

Choisir un vidéoprojecteur home cinéma

Le vidéoprojecteur  sera le « moteur » de votre petite salle de cinéma à domicile. Il sera important de choisir un vidéo projecteur home cinéma de qualité. Pour cela, soyez attentifs à sa luminosité et à la technologie de lampe utilisée. Si vous êtes un vrai cinéphile, la qualité de votre vidéoprojecteur sera essentielle pour restituer les noirs profonds des films anciens mais aussi la luminosité des films plus récents et obtenir un rendu de couleur satisfaisant.

Pour une meilleure qualité il faudra exclure les vidéoprojecteurs à LED (plus adaptés à la bureautique) et se tourner vers les technologies DLP, 3LCD et LCOS, plus qualitatives. En matière de résolution, il faudra aussi faire son choix de vidéoprojecteur parmi les 4K ou Full HD. Enfin, soyez attentif au niveau sonore du vidéoprojecteur. Si celui-ci est bruyant, son usage peut être vite pénible dans les pièces les plus réduites.

L’installation du vidéoprojecteur est aussi primordiale. Vous devrez définir avec précision son emplacement par rapport à l’écran pour optimiser la qualité d’image. Des règles générales existent (3 m de recul pour un écran de diagonale de 2,50m) mais le plus précis est de se référer aux recommandations du constructeur ou de visiter des sites spécialisés qui intègrent des calculateurs de taille d’écran et de distance (il en existe de nombreux sur le net).

Soigner le son de votre home-cinéma

Le son participe énormément à l’effet d’immersion qu’on peut ressentir dans une vraie salle de cinéma. Pour le reproduire à domicile il faut absolument passer par un équipement sonore adéquat. Les vidéoprojecteurs ont des hauts parleurs intégrés mais vous n’aurez pas un son d’une grande qualité et absolument pas d’effets stéréo, ou de dynamique.

Pour remédier à cela, il vous faut, à minima, vous équiper d’une barre de son cinéma. C’est un appareil relativement peu coûteux et de petite taille qui vous permettra d’avoir un son de grande qualité, avec un bon volume et un effet stéréophonique très correct. Choir une barre de son sera aussi un investissement polyvalent puisque vous pourrez l’utiliser sur votre télévision ou une console de jeu.

Vous pouvez aussi faire le choix de systèmes 2.1 (2 enceintes et un caisson de basse) ou 5.1 (5 enceintes avec un caisson de basse) afin d’obtenir un son parfaitement restitué et homogène dans l’espace pour une immersion totale dans votre film !

Proche de l’équipement utilisé dans les véritables cinémas, la technologie Dolby Atmos, elle, permet une meilleure immersion : elle apporte une dimension verticale au champ sonore et le rend ainsi tridimensionnel. On peut alors entendre un son provenir non plus seulement à droite ou à gauche de, mais également au-dessus de la pièce. Cette configuration nécessite 7 canaux, soit sept enceintes : on parle alors de 7.1, qui correspond à une très haute définition. Ces haut-parleurs peuvent être encastrés au plafond, ou posés sur un trépied.

Avoir un bon son ne suffit pas. Si vous voulez vraiment soigner votre home cinéma il vous faudra procéder à un traitement acoustique de votre pièce. Cela sera plus facile si c’est une pièce dédiée. Vous pourrez ainsi optimiser le rendu sonore, et aussi isoler votre pièce pour éviter les bruits extérieurs, ni déranger le reste de la maison ou vos voisins.

Le traitement acoustique est simple mais il y a une grande variété de solutions. Retenez simplement qu’il est conseillé d’opter pour des parois absorbantes pour le mur situé derrière l’écran, le tiers des murs latéraux et du plafond à proximité de l’écran et aussi, si possible, le mur du fond. De nombreux matériaux existent pour réaliser ces travaux et des spécialistes peuvent vous aider à les choisir et les installer.

Quel écran pour votre home-cinéma ?

Oubliez les méthodes d’autrefois avec la projection sur un drap blanc ou méthodes similaires : ce n’est jamais efficace et vous perdrez énormément de qualité dans votre image. Vous avez en fait 3 solutions disponibles. La première est de diffuser votre film sur votre écran de télévision. Cela peut être une solution très correcte si vous avez une bonne télévision de grande dimension.

Si vous préférez opter pour un vidéoprojecteur et que vous avez de la place et un grand mur (ainsi que le recul nécessaire dans votre salon), faites le choix de vous équiper d’un écran en toile. Il en existe de toutes dimensions et de plusieurs styles : il y en a sur pied, d’autres déroulables à la main ou par moteur, ou encore des écrans fixes qui restent à demeure. C’est en général le meilleur choix technique pour avoir un excellent rendu d’image et la même sensation que dans une salle de cinéma.

Il existe une solution intermédiaire pratique pour ceux qui ont un grand mur bien lisse et blanc : le revêtir d’une peinture spéciale écran. Economique, cela se pose facilement. Le gros avantage est que cela ne se voit pas et que vous aurez une surface de projection toujours disponible !

L'éclairage et l’obscurité

Ce sont des points qu’il ne faut pas négliger, d’autant plus qu’ils sont faciles à traiter et vous apportent une vraie sensation comme au cinéma. L’idéal est de disposer de rideaux occultant de bonne qualité. L’avantage est qu’aujourd’hui ceux-ci se font dans de nombreuses couleurs et ont une esthétique qui conviendra à chaque style d’intérieur. Prévoyez des éclairages d’appoints (ne serait-ce que pour se déplacer dans le noir en toute sécurité ou lire une jaquette de DVD …). Le plus simple est d’utiliser de l’éclairage LED d’appoint qui apportera une lumière douce (si elle est bien orientée), juste suffisante, et sans engendrer de coût additionnel trop important.

Enfin, ne négligez pas non plus les derniers petits détails. Aménagez votre pièce confortablement avec de bons canapés ou fauteuils (certains équipent même leur pièce dédiée au home cinéma avec des vrais sièges de cinéma), une table basse ou une desserte accessible pour des friandises et des rafraîchissements. Bref, tout pour vous sentir chez vous comme dans une vraie salle de cinéma !