La luminothérapie : mode d'emploi

La luminothérapie : mode d'emploi

Connue depuis plusieurs siècles, la luminothérapie exploite les bienfaits et les vertus thérapeutiques de la lumière pour soigner et pour traiter les différentes parties du corps. 

Connue depuis plusieurs siècles, la luminothérapie exploite les bienfaits et les vertus thérapeutiques de la lumière pour soigner et pour traiter les différentes parties du corps. Ce type de soin fait partie intégrante des pratiques appliquées en photothérapie et qui se basent principalement sur différentes sources lumineuses pour soigner divers troubles tant physiques qu’émotionnels. Le présent guide vous révèlera le principe de la photothérapie, ses vertus et les différents moyens à employer pour la mettre en œuvre sans oublier les précieux conseils qui vous aideront à choisir la meilleure lampe de luminothérapie.

En quoi consiste la luminothérapie ?

La luminothérapie, appelée aussi photothérapie ou héliothérapie, est assimilée à une médecine douce. La thérapie vise à utiliser l’intensité lumineuse, grâce à la technologie, pour prévenir et soigner différents maux. Ce soin consiste à exposer le patient à la lumière, plus précisément à la luminosité d’une lampe de luminothérapie d’une intensité lumineuse équivalente à 2500 lux. Cette thérapie peut être pratiquée aussi bien à domicile qu’en clinique.

Le principe consiste à propager de la lumière blanche, dite « à large spectre » et dont l’intensité et les qualités se rapprochent de celles de la lumière du jour. D’une manière générale, un appareil de luminothérapie sert à traiter les problèmes de troubles associés au dérèglement de l’horloge biologique interne. Ainsi, l’intensité lumineuse perçue au niveau de la rétine va provoquer une réaction d’épiphyse qui rétablira l’horloge biologique en favorisant l’éveil.

La photothérapie peut être aussi utilisée pour renforcer le système immunitaire, accélérer la cicatrisation et permettre à un patient en état de convalescence de se rétablir très rapidement. Mis à part son efficacité à rétablir notre rythme biologique, l’héliothérapie permet aussi de stimuler la croissance cellulaire, d’améliorer notre système immunitaire et d’accélérer le processus de guérison de l’ensemble de notre corps.

Quels sont les bienfaits de la luminothérapie pour la santé et le bien-être ?

Les vertus d’un traitement à base d’utilisation d’une lampe luminothérapie de 10000 lux sont nombreuses.

D’abord, la photothérapie est reconnue efficace pour combattre la dépression saisonnière. Différents types de symptômes peuvent être y liés pour ne citer que le saut d’humeur, la baisse de libido, l’excès de sommeil et la boulimie parmi tant d’autres. On recourt également à la luminothérapie pour traiter d’autres types de symptômes associés au dérèglement biologique interne comme les troubles du sommeil ou encore le syndrome prémenstruel. Elle aide aussi à soigner la dépression postnatale.

Par ailleurs, la photothérapie contribue à favoriser le sommeil en traitant les problèmes d’éveil précoce, d’insomnie et divers syndromes liés au sommeil. La luminothérapie du sommeil soigne les troubles liés au sommeil en favorisant la régularisation des rythmes circadiens. En exerçant un rôle de simulateur d’aube, certaines lampes de photothérapie parviennent même à améliorer la qualité du sommeil. Dans certains cas particuliers, il s’avère que les soins à base de lampe luminothérapie de 10000 lux permet de favoriser le sommeil des personnes âgées ou souffrant de démence.

Mis à part toutes ces vertus, l’héliothérapie permet de traiter différentes zones du corps pour :

-        Soigner les plaies, les blessures et les ulcères 

-        Accélérer la cicatrisation sans risques 

-        Permettre au patient de se rétablir rapidement à l’issue d’un accident ou après l’hospitalisation 

-        Prévenir les rides et ralentir le vieillissement 

-        Renforcer le système immunitaire 

-        Traiter différents problèmes cutanés 

-        Soulager l’inflammation, soigner l’arthrite, etc.

Les types de lampes de luminothérapie et leurs avantages respectifs

En luminothérapie, les meilleurs appareils doivent être choisis minutieusement. Ci-après, nous avons dressé une petite liste d’appareils usuels que vous pouvez utiliser à domicile pour votre séance de photothérapie.

  • La petite lampe : cette lampe de luminothérapie présente des dimensions compactes et peut donc être déplacée facilement dans une maison. Cette petite lampe peut aussi vous accompagner partout. Une petite ampoule de luminothérapie présente toutefois un certain inconvénient, car elle oblige le patient à s’en rapprocher pour pouvoir profiter de ses bienfaits lumineux. En luminothérapie, cette lampe portable pourra tout de même se montrer particulièrement utile.
  • La grande lampe : d’une taille beaucoup plus imposante par rapport à la plupart des lampes utilisées en photothérapie, la grande lampe doit être posée sur une surface plane. Elle offre l’énorme bénéfice de pouvoir émettre son éclairage à grande distance et dans une zone plus grande.
  • L’ampoule de luminothérapie : ces lampes dites à « spectre complet » diffusent une intensité lumineuse proche de celle du soleil. Ces ampoules, pourtant économiques, vous permettront de bénéficier des soins les plus complets en matière d’héliothérapie.
  • La radio réveil simulateur d’aube : comme son nom l’indique, ce type de lampe simule le lever du soleil pour vous permettre de vous réveiller en douceur. Cette ampoule de luminothérapie et faisant office de réveil matin, aide efficacement aussi à rétablir un cycle de sommeil initialement déséquilibré.

Les différents critères pour bien choisir un appareil de luminothérapie

En matière de luminothérapie, les meilleurs appareils sont choisis en fonction de nombreux critères mais on peut lister les plus importants :

   Le respect des normes européennes :

Une lampe de luminothérapie contrefaite représente un énorme risque pour votre santé, car il se peut qu’elle émette des rayons infrarouges et ultraviolets. Quand l’appareil ne répond pas aux normes européennes, il y a donc de grands risques qu’il ne corresponde pas aux fins d’utilisation en luminothérapie et aggrave votre état de santé au lieu de l’améliorer. Pour s’assurer qu’une telle lampe respecte les normes européennes, référez-vous à l’emballage et vérifiez la mention CE.

   La quantité d’émission de rayons infrarouges et ultraviolets :

Deuxième point sur lequel il faudra rester vigilant au moment d’acheter une lampe de luminothérapie réside dans la vérification de quantité d’émission d’infrarouges et d’ultraviolets. Pour garantir une utilisation sans risques, il vaudra mieux privilégier une lampe qui n’en émet aucun. Sur l’emballage, vérifiez donc s’il comporte la mention « CE médical » pour en avoir le cœur net.

   La quantité de lumière en lux :

L’intensité de lumière en lux occupe une grande importance, car elle conditionne votre temps de séance. Plus la quantité lumineuse en lux est élevée, moins vous passerez du temps à vous exposer à la lumière d’une lampe de photothérapie et inversement.