Vague de froid : 9 astuces pour faire des économies de chauffage

Vague de froid : 9 astuces pour faire des économies de chauffage

Quand le froid commence à s’installer durablement et que la température de votre logement diminue, vous avez tendance à augmenter le chauffage.

Quand le froid commence à s’installer durablement et que la température de votre logement diminue, vous avez tendance à augmenter le chauffage. Hélas, dès que vous voyez votre facture d’énergie, vous regrettez amèrement ce réflexe ! Heureusement, il existe quelques gestes simples qui peuvent vous permettre de réaliser facilement des économies de chauffage. En changeant vos habitudes, vous arriverez rapidement à réduire votre consommation électrique ou à faire un usage plus modéré de votre chaudière. Dans cet article, nous vous donnons 9 astuces pour abaisser vos dépenses énergétiques sans avoir froid tout l’hiver.

1. Chauffez votre logement raisonnablement

Au rang des astuces concernant la consommation d’énergie, la façon dont on chauffe son logement est le premier levier pour réaliser des économies d’électricité, de gaz ou de fioul. Ne pas surchauffer les espaces habitables est tout aussi bon pour votre santé que pour votre compte en banque. En principe, pour se sentir à l’aise, une température de 19 °C dans les pièces de vie est suffisante. Dans une chambre, 17 °C ou 18 °C permettent de passer une bonne nuit sans dépenser inutilement de l’argent. Sachez que le fait d’abaisser la température moyenne de votre habitation d’un degré génère environ 7 % d’économies sur la facture énergétique. Dans le même ordre d’idée, pensez à régler la température de votre chauffe-eau : 60 °C conviennent largement à l’usage domestique. Si vous vous absentez pendant plusieurs heures, il est préférable de mettre vos radiateurs en mode hors gel plutôt que de les couper complètement. À votre retour, cela évite de consommer beaucoup d’énergie pour réchauffer les murs devenus très froids pendant votre absence.

2. Assurez-vous de l’efficacité de votre installation de chauffage

Pour bien fonctionner, les radiateurs doivent être nettoyés et débarrassés de tout ce qui pourrait empêcher la diffusion de la chaleur comme un meuble placé devant. Si une chaudière les alimente, il est important de la faire entretenir régulièrement. Si vous en avez la possibilité, l’installation d’un thermostat d’ambiance vous aidera à mieux gérer votre consommation de chauffage.

3. Optez pour un chauffage d’appoint économique

Même si l’utilisation d’une bouillotte vous tente, il est beaucoup plus confortable d’avoir recours à un chauffage d’appoint économique pour élever ponctuellement la température d’une pièce. Employé en renfort de votre chauffage principal ou pour réchauffer un lieu peu utilisé, comme la salle de bains, il est très pratique pour gagner rapidement quelques degrés dans une pièce. La plupart du temps nomade, un bon chauffage d’appoint peut vous suivre partout facilement.

4. Calfeutrez les portes et les fenêtres

On a parfois tendance à augmenter le chauffage alors que la température de la pièce est déjà convenable. Souvent, la sensation de froid ressentie est due à la présence de courants d’air émanant des portes et des fenêtres. Bien que l’installation de menuiseries neuves soit la meilleure solution, il n’est pas indispensable d’engager de grosses dépenses pour empêcher l’air froid de s'infiltrer. Les bandes d’isolation adhésives sont très efficaces pour combler les interstices dans l’encadrement des portes et des fenêtres. Vous pouvez également boucher les éventuels trous autour de vos menuiseries à l’aide de silicone. Il peut aussi être intéressant de poser un bourrelet en bas des portes communiquant avec l’extérieur ou avec des pièces particulièrement froides, comme le garage, par exemple.

5. Ne chauffez que les espaces que vous utilisez

Si vous ne vivez que dans une partie de votre logement, il n’est pas très utile de chauffer les pièces qui ne sont pas ou peu utilisées. Couper les radiateurs et fermer la porte de ces espaces inhabités permet de faire des économies de chauffage et de conserver un maximum de chaleur dans les lieux de vie. Si vous utilisez une pièce de manière ponctuelle, sans que cela justifie de la chauffer en continu, vous pouvez le faire seulement en cas de besoin grâce à un chauffage d’appoint performant. Dans ce cas, un radiateur mobile économique est un investissement idéal, car il peut vous suivre n’importe où.

6. Investissez dans des rideaux et des tapis épais

En plus d’être jolis, les rideaux et les tapis épais peuvent vous aider à faire des économies substantielles. Ils permettent de retenir la chaleur à l’intérieur du logement et isolent les surfaces froides du reste de la pièce.

7. Pensez à fermer vos volets quand il fait nuit

Fermer les volets dès la nuit tombée et les laisser clos le plus tard possible dans la matinée contribue à conserver un maximum de chaleur à l’intérieur de l’habitation.

8. Aérez les pièces au bon moment

Si c’est possible, il vaut mieux aérer votre logement à la mi-journée, à l’heure où la température extérieure est la plus élevée. 10 à 15 minutes d’aération quotidiennes sont amplement suffisantes pour garder un air intérieur sain. Lorsque vous ouvrez vos fenêtres, pensez à couper vos radiateurs pour qu’ils ne tournent pas inutilement.

9. Adoptez un style de vie spécifique durant l’hiver

Pendant l’hiver, il peut être intéressant d’adopter des habitudes adaptées à la saison. Par exemple, lorsque vous cuisinez, si vous avez le choix entre plusieurs modes de cuisson, préférez le four. Durant son utilisation, il chauffe l’espace dans lequel il est situé, puis restitue la chaleur durablement après son extinction grâce à son inertie. Ouvrez vos rideaux quand le ciel est dégagé. En plus de vous donner un meilleur moral, le soleil d’hiver fournit une énergie de chauffage gratuite, facile à exploiter. Par grand beau temps, il est parfois possible de gagner 2 à 3 °C dans une pièce rien qu’en y laissant entrer les rayons du soleil. En suivant ces quelques conseils pour l’hiver, votre facture de chauffage devrait baisser rapidement, sans que vous ayez engagé des dépenses de travaux importantes dans votre logement.