Cuisine éco : 11 astuces pour une cuisson économique et écologique

Cuisine éco : 11 astuces pour une cuisson économique et écologique

Après le chauffage et l’entretien du linge, les appareils de cuisine constituent l’un des postes de dépenses énergétiques les plus importants des ménages.

Après le chauffage et l’entretien du linge, les appareils de cuisine constituent l’un des postes de dépenses énergétiques les plus importants des ménages. En pratiquant une cuisson écologique et économique, il est facilement possible d’éviter le gaspillage d’énergie. Voici 11 conseils simples à mettre en œuvre au quotidien.

1. Offrez-vous un cuit-vapeur ou un cuiseur multifonctions

Avec un cuit-vapeur ou un robot cuiseur multifonction, il est généralement possible de cuire plusieurs types d’aliments en même temps. En ne faisant marcher qu’un seul appareil pour cuisiner la viande ou le poisson ainsi que son accompagnement, vous réalisez des économies d’électricité considérables. Les modèles les plus performants ont la capacité de cuire les desserts en même temps que le plat principal, sans risque de mélanger les arômes.

Avec ses différents modes de cuisson, le cuiseur multifonctions permet de réduire la consommation électrique en utilisant la chaleur générée pour saisir les aliments afin de faire mijoter un plat ou de le cuire sous pression.

2. Cuisinez à la cocotte-minute

Chaque fois que vous le pouvez, servez-vous d'une cocotte-minute ou d'un autocuiseur pour cuire vos aliments sous pression. Ce type d’appareil abaisse fortement le temps nécessaire pour cuisiner un plat en diminuant le temps de cuisson de 40 à 70 %. C’est autant d’électricité ou de gaz en moins à dépenser pour préparer votre repas.

3. Adaptez la taille des casseroles à celles des plaques

Que vous cuisiniez au gaz ou à l’électricité, il est important d’exploiter au maximum la chaleur générée par votre plaque de cuisson. Si vous utilisez une casserole ou une poêle plus petite que la taille de votre foyer, elle aura beaucoup de mal à chauffer. La majorité de la chaleur risque alors de passer sur ses côtés plutôt que d’élever la température à sa base. Autant de déperditions de chaleur dommageables pour votre facture d’électricité. Au contraire, un récipient trop grand mettra un temps extrêmement long à se réchauffer et entraînera d’importantes dépenses d’énergie inutiles.

4. Cuisez les aliments dans le moins d'eau possible

Pour économiser l’électricité ou le gaz, utilisez le moins d’eau possible pour cuire les pâtes et les légumes. Plus le volume de liquide à chauffer est important, plus le temps de cuisson s’allonge. Pensez également à remplir votre casserole avec l’eau chaude du robinet pour gagner quelques minutes sur la durée de réchauffage. Dès que le point d’ébullition est atteint, baissez la puissance de la source de chaleur pour encore réduire votre consommation électrique.

5. Utilisez un couvercle

Pour faire bouillir de l’eau ou pour laisser mijoter de bons petits plats, optez sans hésiter pour un couvercle. Son utilisation accélère la cuisson et entraîne une consommation d’énergie 4 fois moins élevée que la cuisson sans couvercle.

6. Sortir vos aliments à l’avance

Pour une cuisine écologique et économique, pensez à sortir vos aliments du réfrigérateur un bon quart d’heure avant la cuisson. Ainsi, ils se réchaufferont et auront besoin de moins d’énergie pour cuire. Quant aux aliments surgelés, laissez-les dégeler durant 24 h dans la partie basse du frigo avant de les cuisiner.

7. Optimisez la chaleur générée par la plaque de cuisson

Les plaques électriques et vitrocéramiques restent chaudes durant un bon moment après extinction. Optimisez au mieux cette caractéristique et coupez vos plaques quelques minutes avant la fin de la cuisson pour engendrer une réduction d’électricité consommée.

Avec une plaque au gaz, vous pouvez baisser l’intensité de la flamme pour économiser quelques euros sans perdre en efficacité.

8. Adeptes de l’électrique : privilégiez la cuisson par induction

Bien que la cuisine au gaz permette une cuisson économique performante, de nombreuses personnes lui préfèrent le côté pratique des plaques électriques. Si c’est votre cas, optez pour une plaque à induction qui consomme 30 % d’énergie en moins qu’une plaque vitrocéramique et 50 % de moins qu’une plaque électrique classique.

9. Choisissez le bon appareil pour préparer un thé

Pour vous préparer un thé, il peut être intéressant de réfléchir au mode de cuisson qui convient le mieux à vos besoins. En effet, pour réchauffer une simple tasse, il semble plus économique de choisir le micro-ondes. Ainsi, vous n’utilisez que la quantité d’eau strictement nécessaire et ne consommez d’électricité que sur un temps très réduit. En revanche, pour faire bouillir de l’eau pour plusieurs personnes, employez une bouilloire, beaucoup mieux adaptée aux gros volumes de liquide.

10. Cuisson au four : adoptez les bons réflexes

Pour une cuisson économique au four, évitez d’ouvrir la porte trop souvent pour contrôler la cuisson. Cela entraîne d’importantes déperditions de chaleur et donc d’électricité. La preuve ? Lorsque vous préparez un soufflé au four, le moindre courant d’air risque de le faire retomber. Comme avec les plaques de cuisson électriques, éteindre votre four quelques minutes avant la fin de la cuisson permet d’économiser quelques euros.

11. Équipez-vous d’appareils économiques

Lorsque vient le moment de changer l’un de vos appareils électroménagers, prenez le temps de choisir et de comparer les différents équipements qui s’offrent à vous. Grâce aux étiquettes énergétiques, vous pouvez désormais sélectionner un dispositif qui consomme peu d'électricité. Pour cela optez pour un appareil de cuisson classé A, A+, A++ voire A+++.

Faciles à mettre en œuvre et adaptés à vie quotidienne, ces 11 conseils vous permettront de générer des économies d’électricité chaque fois que vous préparez un repas.