Lave-vaisselle : 5 conseils pour réduire sa consommation d'eau et d'énergie

Lave-vaisselle : 5 conseils pour réduire sa consommation d'eau et d'énergie

Offrant un gain de temps considérable, le lave-vaisselle fait partie des appareils électroménagers préférés des Français.

Offrant un gain de temps considérable, le lave-vaisselle fait partie des appareils électroménagers préférés des Français. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, nettoyer sa vaisselle en machine est plus économique que de le faire à la main. Un lave-vaisselle récent consomme environ 10 à 20 litres d’eau par cycle contre 30 litres d’eau utilisés pour laver la même quantité de vaisselle manuellement. En ce qui concerne sa consommation électrique, elle peut aller jusqu’à 1,5 kWh destiné à 80 % à chauffer l’eau. Le lavage à la main, quant à lui, ne s'effectue pas à l’eau froide et utilise tout autant d’énergie. On estime que laver manuellement sa vaisselle revient à environ 0,80 € quand un cycle de nettoyage en machine coûte autour de 0,40 €. Le lave-vaisselle est donc tout aussi pratique qu’il est économique, mais vous pouvez encore optimiser son fonctionnement pour gagner de l'argent. Dans cet article, retrouvez 5 conseils efficaces pour consommer moins d’eau et d’électricité lorsque vous laverez votre vaisselle en machine.

Conseil n° 1 : Bien choisir son lave-vaisselle

La consommation d’un lave-vaisselle est directement liée à sa qualité. Cela ne veut pas dire qu’il faut acheter l’appareil le plus cher du marché, mais que vous devez être attentif à ses critères d’efficacité énergétique au moment de l’achat. Il existe des lave-vaisselles peu chers dont les performances égalent des modèles beaucoup plus onéreux.

Grâce aux normes européennes, les fabricants sont désormais obligés de classer leurs appareils en fonction de la quantité d’énergie qu’ils consomment. Un lave-vaisselle basse consommation classé A+++ sera forcément plus efficace qu’une machine classée G.

Si vos finances vous le permettent, n’hésitez pas à investir un peu plus d’argent pour vous munir d’un lave-vaisselle économique. Le coût immédiat sera certes plus élevé, mais sur le long terme, vos factures d’eau et d’électricité seront nettement inférieures.

Les modèles les plus technologiques présentent des options qui vous aident à effectuer de réelles économies financières. Ces lave-vaisselles intelligents sont capables de détecter la quantité de vaisselle présente dans la machine ainsi que d’en déterminer le niveau de saleté. Grâce à ces informations, l’appareil choisit lui-même le programme et la température les plus adaptés au nettoyage de son contenu pour n’utiliser que l’eau et l'électricité nécessaires.

Conseil n° 2 : Adapter le fonctionnement du lave-vaisselle aux besoins réels

L’un des leviers les plus efficaces pour faire des économies d’eau et d’électricité, c’est d’adapter l’utilisation du lave-vaisselle au contenu qu'il doit laver. Si vous ne possédez pas un lave-vaisselle intelligent, c’est à vous de gérer son fonctionnement de manière pertinente.

Généralement, votre appareil dispose de plusieurs programmes de lavage faisant varier la durée de chaque cycle ainsi que la température de l’eau. Cependant, on a souvent tendance à utiliser à chaque fois le même programme sans vraiment réfléchir. Pourtant, la consommation électrique d’un lave-vaisselle dépend directement de la température à laquelle il va chauffer l’eau.

Pour laver à 30 °C, l’appareil consomme trois fois moins d’énergie que pour un cycle à 90 °C. Il est donc conseillé d’opter pour les températures les plus basses et les cycles les plus courts en présence de vaisselle peu sale ou dont la saleté n’est pas incrustée. Réservez les températures élevées aux plats et aux couverts très gras ou dont les salissures sont susceptibles d'être tenaces.

Pour diminuer la consommation d’eau du lave-vaisselle comme celle d’électricité, veillez à ne faire tourner votre machine que lorsqu’elle est bien remplie pour réduire la fréquence des lavages. Pour les quantités de vaisselle peu importantes qui ne peuvent pas attendre, vous avez la possibilité de sélectionner le programme demi-charge qui utilise beaucoup moins d’énergie.

Conseil n° 3 : Éviter de prélaver la vaisselle

Beaucoup de personnes pensent qu’il est indispensable de prélaver la vaisselle avant de la mettre en machine. Or, agir ainsi consomme inutilement beaucoup d’eau chaude. Les appareils et les produits nettoyants d’aujourd’hui sont assez performants pour éliminer les salissures sans avoir recours à ce geste. Débarrassez simplement votre vaisselle de la plus grande quantité de résidus alimentaires possible et si cela vous semble réellement nécessaire, sélectionnez le programme de lavage intensif.

Conseil n° 4 : Lancer le cycle de lavage aux bonnes heures

La consommation d’un lave-vaisselle en kWh s’étend de 0,5 à 1,5 kWh en fonction de son utilisation et de ses performances énergétiques. Si votre contrat d’électricité vous le permet, faites tourner votre lave-vaisselle pendant les heures creuses pour réaliser des économies substantielles. Si vous n’êtes pas présent à votre domicile sur ce créneau horaire ou que vos heures creuses tombent la nuit, pensez à utiliser la fonction départ différé intégrée à la majorité des lave-vaisselle du marché. Pour les appareils plus anciens qui ne seraient pas dotés de cette option, vous pouvez différer l'heure de fonctionnement à l'aide d'une prise programmable.

Conseil n° 5 : Entretenir régulièrement son lave-vaisselle

On n’y pense pas toujours, car l’on se dit intuitivement qu’un lave-vaisselle est autonettoyant. Pourtant, ce n'est pas le cas. Au fil des lavages, un appareil non entretenu a tendance à s’encrasser et à s’entartrer. Le débit d’alimentation en eau devenant plus bas, le temps de fonctionnement de la machine augmente, entraînant de plus grandes dépenses en électricité. La consommation d’un lave-vaisselle à chaque cycle peut être stabilisée, voire abaissée en l’entretenant régulièrement. Pour cela, il existe des produits de nettoyage pour lave-vaisselle vendus en grande surface. Mais vous pouvez également opter pour un simple nettoyage au vinaigre blanc extrêmement peu cher (moins de 0,50 € par litre).

En suivant ces quelques conseils, vous gagnerez facilement et sans contraintes quelques euros sur vos factures d’eau et d’électricité.