L’entretien d’un aspirateur : 6 conseils pour conserver son efficacité à long terme

L’entretien d’un aspirateur : 6 conseils pour conserver son efficacité à long terme

Meilleur ami des personnes qui aiment maintenir la propreté de leur logement en toutes circonstances, l’aspirateur est l’un des appareils électroménagers devenus indispensables...

Meilleur ami des personnes qui aiment maintenir la propreté de leur logement en toutes circonstances, l’aspirateur est l’un des appareils électroménagers devenus indispensables dans chaque maison. Pour optimiser sa durée de vie et pour conserver ses performances sur le long terme, il est important de l’entretenir correctement. Voici 6 conseils pour garder un aspirateur efficace pendant un maximum de temps.

Conseil n° 1 : Utilisez-le uniquement pour les tâches pour lesquelles il est prévu

Les aspirateurs domestiques modernes sont certes de plus en plus performants, mais ne sont pas forcément conçus pour aspirer tout et n’importe quoi. Référez-vous à la notice d’utilisation de votre appareil pour en connaître les limites exactes. La plupart des aspirateurs pour particuliers ne sont, par exemple, pas capables d’avaler les liquides ou les poussières très fines, comme le plâtre, l'argile ou la cendre. L’eau risque d’infiltrer les composants électriques, provoquant des dommages irréparables. Les particules de très petite taille ont, quant à elles, tendance à colmater les filtres et à faire forcer inutilement le moteur.

Sauf s’il s’agit d’un aspirateur à gravats conçu pour cet usage, ne cherchez pas non plus à lui faire aspirer des débris de verre, des déchets solides ou de taille importante. Pour ne pas endommager votre appareil, ramassez le maximum de gros éléments et aspirez seulement les fragments les plus petits.

Conseil n° 2 : Videz-le ou changez son sac régulièrement

Tant pour limiter le développement de bactéries et de mauvaises odeurs que pour préserver votre appareil, pensez à éliminer régulièrement les poussières qu’il recueille. Dans le cas d’un aspirateur à sac, il suffit de vider son sac réutilisable ou de jeter son sac à usage unique dès qu’il est aux ¾ plein. Les sacs lavables se rincent à l’eau tiède et ne reprennent leur place qu’après séchage, mais ils peuvent également passer en machine à 30 °C.

À l’inverse, comment nettoyer un aspirateur sans sac ? C’est facile, il faut simplement ouvrir son réservoir à poussières et vider son contenu dans une poubelle avant que le niveau de déchets aspirés ne dépasse le curseur de remplissage maximum présent sur le collecteur.

De manière générale, ne laissez pas le contenant à poussières se remplir au-delà de ses capacités. À long terme, cela entraîne une diminution des performances de votre aspirateur sans sac ou avec sac.

Conseil n° 3 : Entretenez le réservoir à poussières ou la caisse

De temps en temps, profitez de la vidange du collecteur à poussières pour nettoyer le réservoir de votre aspirateur sans sac ou la caisse de votre appareil à sac. Les aspirateurs sans sac sont en principe totalement démontables ce qui permet de laver à grande eau les pièces dépourvues de parties électriques. Sur un aspirateur à sac, utilisez un chiffon humide pour débarrasser la caisse contenant le sac de ses impuretés au moment du changement de collecteur. Quel que soit le modèle de votre appareil, veillez à bien laisser sécher chaque élément avant de le remettre en place ou de refermer la caisse.

Conseil n° 4 : nettoyez les filtres de votre aspirateur

Si vous passez l'aspirateur tous les jours ou presque, il est indispensable de contrôler la propreté de ses filtres une fois par mois. Le filtre d’un aspirateur est une pièce essentielle dans son fonctionnement puisque c’est lui qui protège le moteur de la poussière aspirée et empêche le retour de celles-ci dans l’air ambiant. Il est donc particulièrement sujet à l’encrassement. Cela est d’autant plus vrai pour les filtres HEPA extrêmement fins et performants.

En principe, dans le cas d’un aspirateur récent ou d’un aspirateur sans sac, le filtre se nettoie très facilement. Il suffit de le passer sous l’eau, puis de le laisser sécher 24 h avant de le remettre en place. Les appareils à sacs plus anciens sont dotés d'éléments filtrants en contact direct avec le moteur, on ne peut donc pas les mouiller. Ceux-là se dépoussièrent à l’aide d’un aspirateur de table, si vous en avez un, ou en les frottant avec une petite brosse à poils souples.

Conseil n° 5 : N’oubliez pas l’entretien des accessoires

L’entretien d’un aspirateur passe également par le nettoyage régulier de ses accessoires. En contact continu avec la poussière, ces derniers doivent être débarrassés de leurs impuretés pour rester fonctionnels et empêcher l’encrassement de l’appareil à terme.

Après avoir démonté l’accessoire, contrôlez l’absence d’obstruction et enlevez manuellement les plus gros éléments tels que les cheveux, les poils ou les fils. Aspirez ensuite les petites poussières restantes. Une brosse douce peut vous aider à nettoyer minutieusement les interstices. Le câble d’alimentation et les surfaces extérieures de l’appareil n’ont besoin que d’un coup de chiffon humide pour rester propres.

Conseil n° 6 : Vérifiez la fonctionnalité des tuyaux

Pour que votre aspirateur garde la meilleure aspiration possible, il est important que ses tuyaux ne soient pas bouchés, même partiellement. Lorsque des déchets restent coincés dans les conduits, cela diminue non seulement la puissance d’aspiration, mais cela fait également forcer inutilement le moteur, le menant à une usure prématurée. Vérifiez donc régulièrement l’absence d’obstruction dans les tuyaux, dans le tube ou dans les organes de raccord de vos accessoires. Secouez-les pour que les débris éventuels tombent ou utilisez un bâton pour amener le corps étranger à sortir du conduit.

Réalisé avec régularité, l’entretien d’un aspirateur s’avère facile et peu contraignant au quotidien. En suivant ces quelques conseils, vous assurerez une longévité optimale à votre appareil tout en limitant les mauvaises odeurs et la redistribution des allergènes aspirés dans l’air ambiant.