Comment entretenir sa centrale vapeur pour conserver sa puissance ?

Comment entretenir sa centrale vapeur pour conserver sa puissance ?

L’utilisation d’une centrale vapeur garantit un repassage optimal du linge. Plus performante qu’un simple fer à repasser, elle facilite l’entretien des vêtements et des textiles...

L’utilisation d’une centrale vapeur garantit un repassage optimal du linge. Plus performante qu’un simple fer à repasser, elle facilite l’entretien des vêtements et des textiles d’aménagement en offrant un résultat à la fois soigné et rapide. Pour bénéficier de toute la puissance de votre centrale vapeur pendant longtemps, il est important de l’entretenir régulièrement. Pourquoi et comment ? C’est ce que l’on vous l’explique dans cet article.

En quoi consiste l’entretien d’une centrale vapeur et à quoi sert-il ?

Une centrale vapeur est un outil extrêmement performant lorsqu’il s’agit de repasser minutieusement le linge de toute la famille. Comme tout dispositif dont on se sert souvent, elle est sujette à l’encrassement au fur et à mesure des utilisations.

La qualité de l’eau avec laquelle on remplit le réservoir de l'appareil influe grandement sur ses performances. Lorsque l’on utilise l’eau du robinet, on constate rapidement la présence de calcaire dans la centrale vapeur ou sur la semelle de son fer à repasser. Il s’agit au départ d’une simple poussière blanchâtre dont les grains s’agglomèrent au fil du temps pour former des plaques ou des petits cailloux.

Lorsque le calcaire envahit le réservoir, il risque de passer dans les conduits d’évacuation de la vapeur, réduisant progressivement le calibre de ces derniers. Moins la vapeur éjectée est importante, moins le repassage est efficace.

Au niveau du fer à repasser en lui-même, les plaques de calcaire se nichent dans les trous de la semelle et restreignent là aussi les émissions de vapeur. De plus, en bloquant l’éjection de celle-ci, elles provoquent un effet de condensation qui se traduit par un dépôt de gouttes d’eau sur le linge au moment du repassage. Parfois même, le fer « crachotte » des gouttelettes d’eau teintées par la poussière retenue par le calcaire, tachant ainsi vos textiles. La semelle est également susceptible d’accumuler des saletés à sa surface ou dans ses trous au risque de les répandre plus tard sur votre linge propre.

Pour éviter ces phénomènes désagréables, il est donc primordial de détartrer votre centrale vapeur ainsi que la semelle du fer régulièrement.

Le nettoyage d’une centrale vapeur en deux étapes

Nettoyer sa centrale vapeur est assez simple et se résume essentiellement à deux actions : entretenir la cuve et détartrer le fer à repasser.

1re étape : Débarrasser le réservoir des dépôts de calcaire

Pour détartrer une centrale vapeur, de nombreux produits spécifiques sont vendus dans le commerce. Mais, dans la plupart des cuisines, il existe un produit d’entretien très simple à utiliser et surtout très économique : le vinaigre blanc. Pour moins d’un euro le litre, il détruit le calcaire, purifie la cuve et élimine les mauvaises odeurs.

Pour détartrer votre centrale vapeur au vinaigre blanc, procédez ainsi :

  • Remplissez le réservoir avec un mélange composé de 50 % d’eau et de 50 % de vinaigre blanc. N’utilisez jamais le vinaigre pur, car il risque de ronger les joints de votre appareil.
  • Faites chauffer la centrale jusqu’à sa plus haute température et éjectez la vapeur par le fer une ou deux fois.
  • Éteignez la centrale et laissez agir pendant quelques heures, sans dépasser 12 h maximum.
  • En prenant garde de bien aérer la pièce où vous vous trouvez, videz la cuve en repassant des chiffons, afin de nettoyer la semelle de la centrale vapeur en même temps que le réservoir.
  • Une fois la cuve vide, rincez-la plusieurs fois à l’eau claire pour éliminer les restes de vinaigre ainsi que les fragments de calcaire qui se sont détachés de ses parois.

2e étape : Détartrer le fer à vapeur et nettoyer sa semelle

Si vous avez suivi la première étape, le fer à repasser de votre centrale est déjà nettoyé en grande partie. Si des résidus de calcaire sont restés coincés dans les trous, n’hésitez pas à gratter doucement avec un cure-dent pour faire tomber les plaques restantes.

En dehors du détartrage du fer à repasser, il peut être nécessaire d’entretenir la semelle de celui-ci. Parfois, cette dernière ne glisse plus très bien sur les textiles ou laisse des traces dues à des saletés. Pendant qu’elle est encore tiède, passez un chiffon doux humide sur sa surface jusqu’à ce qu’elle n’accroche plus. Si elle est sale, frottez-la avec un peu de savon de Marseille ou avec un coton imbibé d’eau oxygénée avant de la rincer.

Maintenir la propreté et le bon fonctionnement d’une centrale vapeur

Maintenant que vous savez comment détartrer un fer à repasser et son réservoir, il peut être utile d’adopter de nouvelles habitudes pour prolonger l’efficacité de cet entretien.

Garder un réservoir net

Si vous vivez dans une région très calcaire, évitez l’utilisation d’eau du robinet et procurez-vous de l’eau déminéralisée, parfaite pour remplir la cuve d’une centrale vapeur. N’utilisez jamais d’eau minérale, très concentrée en matières qui ont tendance à s’agréger avec le temps. Si vous ne souhaitez pas investir dans des bouteilles d’eau déminéralisée, vous pouvez simplement rincer le réservoir de la centrale toutes les 5 à 10 utilisations pour évacuer les petits cailloux de calcaire. Certains appareils sont même dotés d’un collecteur à calcaire qui recueille ces petits fragments pour faciliter leur élimination.

Conserver une semelle propre

Prenez l’habitude de passer un coup de chiffon humide, éventuellement additionné de quelques gouttes de vinaigre blanc sur la semelle tiède ou froide du fer à repasser, après chaque utilisation. Cela peut retarder la nécessité de détartrer celle-ci et évite l’accumulation de fibres textiles dans les trous. Avec ces quelques conseils, vous avez toutes les cartes en main pour préserver la puissance et la longévité de votre centrale vapeur à long terme et sans fatigue.