Quelle différence entre plaque à induction et vitrocéramique ?

Quelle différence entre plaque à induction et vitrocéramique ?

 Induction ou vitrocéramique ? Les marques proposent un large choix de tables de cuisson afin de convenir à tous les besoins. Mais faut-il encore bien comprendre chacune de ces technologies, leurs avantages et inconvénients et sur quels critères se baser pour faire son choix.

Qu’est-ce que la cuisson par induction ?schéma cuisson par induction

Le principe de fonctionnement de l’induction repose sur un champ magnétique créé par une bobine de cuivre dans laquelle passe un courant électrique. Cette bobine se trouve sous la plaque de verre sur laquelle vont reposer vos casseroles, poêles et autres ustensiles. Pour être sensible au champ magnétique, il faut que le fond du récipient soit dans un métal ferreux uniquement. Cela comprend l’acier émaillé, la fonte ou l’inox.

Avantages des plaques à induction

  • Variation de température ultra rapide : indispensable pour certains plats comme les crêpes ou des viandes et plus généralement pour tout ce que vous souhaitez faire saisir.
  • Réglage très précis de la température, jusqu’au degré près.
  • Possibilité de temcpératures ultra basses, très utile pour faire mijoter des plats ou pour tenir au chaud sans trop faire monter en température.
  • Consommation d’énergie faible due principalement au gain de temps et d’énergie grâce à la montée en température rapide.
  • Nettoyage facile : la plaque ne chauffe pas mais transmet uniquement le champ magnétique, rien ne brûle donc entre la casserole et la plaque, laissant cette dernière ultra propre.
  • Très grande sécurité : pas de source de chaleur et pas de chaleur diffusée sur la plaque.
  • Le prix : même si elles se démocratisent, les plaques à induction restent les plus chères à l’achat.
  • Matériel spécial induction nécessaire : seuls la fonte, l’acier ou les ustensiles munis d’un disque ferromagnétique seront utilisables sur les plaques à induction.

Inconvénients des plaques à induction

Les plaques à induction de dernière génération sont équipées de nombreux systèmes de sécurité tel que le verrouillage des commandes pour protéger les enfants, l’arrêt de la plaque si la cuisson dure trop longtemps ou l’extinction de la plaque en cas de débordement. Enfin, il suffit de retirer la casserole du foyer pour que la cuisson s’arrête. Cela est dû au fait que la plaque n’est plus en contact avec le récipient ferreux et donc que la conduction magnétique n’opère plus.

Qu’est-ce que la cuisson vitrocéramique ?  

La cuisson vitrocéramique intègre deux technologies. Il existe en effet deux types de foyers qui chauffent sous la plaque de verre « vitrocéramique » : Il peut s’agir de radiants, d’halogènes, voire même des deux. Les radiants sont idéaux pour mijoter, et les halogènes pour les cuissons plus vives. Equipées d’un indicateur de chaleur, certaines plaques vitrocéramiques proposent même des indicateurs de surchauffe et de débordement.

Avantages des plaques vitrocéramiques

  • Montée rapide en température : elles sont plus rapides que les traditionnelles plaques électriques mais moins rapides que les plaques à induction
  • Indicateurs de chaleur visible : peu de risque de se brûler avec une plaque encore chaude
  • Nettoyage facilité : il suffit d’un coup d’éponge sur la plaque en verre
  • Systèmes de sécurité contre le débordement et la surchauffe sur la plupart des modèles
  • Plus esthétique :  l’aspect lisse et brillant est plus moderne que les anciennes plaques électriques en fonte.
  • Ne nécessite pas de changer ses casseroles
  • Coût relativement faible par rapport à l’induction
  • Consommation électrique élevée : les foyers halogène, en particulier, sont de gros consommateurs d’énergie
  • Refroidissement assez lent : une fois éteinte, la plaque continue de dégager de la chaleur comme les plaques électriques conventionnelles.

Inconvénients des plaques vitrocéramiques

Les plaques de cuisson vitrocéramiques comportant à la fois des foyers radiants et halogènes sont les plus polyvalentes. Elles permettent des cuissons vives comme des cuissons lentes et sont bien équilibrées en termes de consommation énergétique.

Les différences entre l’induction et la vitrocéramique

D’aspect identique, ce sont deux systèmes de cuisson totalement différents. La cuisson vitrocéramique repose sur un procédé assez traditionnel : Des radiants ou des halogènes sont sources d’énergie en lieu et place du gaz ou de l’électricité. A contrario, la plaque à induction repose sur un procédé totalement nouveau : chauffer grâce à un champ magnétique.

L’induction assure rapidité, précision, performance et confort d’utilisation. De nombreux arguments en sa faveur, que seul le prix d’achat assez élevé vient contredire. De plus, une des grandes différences entre les deux systèmes réside dans la sécurité de l’induction : Le fait qu’il n’y ait plus de risques de brûlures est un facteur important à prendre en considération. Même des personnes âgées pourtant peu adaptées au changement technologique ont opté pour le système à induction :  fini le torchon qui brûle oublié sur la plaque, ou les risques de fuites de gaz.

La vitrocéramique a nombre d’avantages en comparaison des plaques électriques traditionnelles, dont un nettoyage plus facile et une montée en température plus rapide. De plus, son faible coût par rapport à l’induction est aussi une des grandes différences entre les deux systèmes. Mais attention, l’économie réalisée à l’achat peut vite être gommée sur le long terme par l’aspect plus gourmand d’un point de vue énergétique du système vitrocéramique

Cuisson vitrocéramique ou induction : que choisir ?

Critères

Induction

Vitrocéramique

Budget d’achat

-

+  +

Consommation énergétique

+  +   +

+

Pas de casseroles à changer

-

+  +  +
Rapidité de cuisson +  +   +

+  +

Nettoyage – entretien +  +   +

+  +

Sécurité

 

+  +   +

+  +

 

Vous trouverez synthétisés dans le tableau ci-dessus les différents critères de choix entre table à induction ou vitrocéramique. Vous pouvez ainsi faire votre choix en fonction des critères qui vous paraissent les plus importants dans votre cas. Certaines personnes donneront un net avantage à la sécurité quand d’autres percevront l’aspect budgétaire comme plus important. Quoi qu’il en soit , les deux systèmes présentent de réels progrès par rapport aux anciens modes de cuisson et se sont déjà imposés comme des éléments clés du design des cuisines modernes.