Sèche-linge à évacuation, à condensation ou à pompe à chaleur, lequel choisir ?

Sèche-linge à évacuation, à condensation ou à pompe à chaleur, lequel choisir ?

Vous souhaitez investir dans un sèche-linge, mais face au nombre d’appareils proposés à la vente, vous vous sentez perdu. Entre les modèles à évacuation, à condensation...

Vous souhaitez investir dans un sèche-linge, mais face au nombre d’appareils proposés à la vente, vous vous sentez perdu. Entre les modèles à évacuation, à condensation ou à pompe à chaleur, quel appareil vous conviendrait le mieux ? Dans cet article, nous vous donnons quelques clés pour savoir comment choisir son sèche-linge.

Le sèche-linge à évacuation, un modèle en voie de disparition

Autrefois vendu couramment, le sèche-linge à évacuation est de moins en moins présent sur le marché. Pour sécher le linge, ce type d’appareil réchauffe le tambour dans lequel les vêtements sont placés pour que les particules d’eau qui les imprègnent s’évaporent. L’air chaud chargé d’humidité est ensuite évacué vers l’extérieur par l’intermédiaire d’une gaine de ventilation souple.

Pour éviter que l’air de la pièce dans laquelle est installé le sèche-linge ne soit envahi par l’humidité, il est nécessaire d’utiliser une gaine d’au minimum 1,20 mètre et de la relier à une ouverture extérieure située à au moins 30 cm du sol. Si le raccordement à une bouche d’aération n’est pas possible, il existe de petits boîtiers rectangulaires permettant de recueillir l’humidité présente dans l’air sortant du sèche-linge. L’efficacité de ces dispositifs est cependant assez aléatoire et n’autorise pas une installation dans une pièce de vie. Au mieux, il représente une solution de dépannage lorsque l’appareil est posé dans un sous-sol d’assez grande taille.

Le sèche-linge à condensation, le plus polyvalent

Le sèche-linge à condensation est le modèle le plus vendu à l’heure actuelle. Très simple à installer, il ne nécessite pas de raccordement vers l’extérieur pour évacuer l’humidité. Les particules d’eau présentes dans l’air humide sont recueillies dans un bac généralement placé à la base du sèche-linge. Pour que l’appareil fonctionne durablement, il faut vider ce bac après chaque utilisation. Il peut sans problème être installé dans les lieux de vie ou dans un appartement, si la pièce est bien ventilée. En effet, sur les modèles peu onéreux, il se peut que le condenseur ne soit pas assez efficace et que l’humidité ait tendance à se répandre à l’extérieur de l’appareil.

Le sèche-linge à pompe à chaleur, économique et technologique

Le sèche-linge à pompe à chaleur est en fait un sèche-linge à condensation qui tourne en circuit fermé grâce à un système de récupération des calories après extraction de l’air humide du tambour. Il s’agit d’un sèche-linge économique. La pompe à chaleur qui l’équipe remplace la résistance électrique très énergivore et réutilise une partie de la chaleur après condensation pour entretenir le cycle de séchage.

Tableau comparatif des sèche-linges

Il n’y a pas réellement de meilleur sèche-linge. Certains appareils sont certes plus performants ou plus technologiques que d’autres, mais bien choisir son sèche-linge consiste surtout à opter pour l’appareil le mieux adapté à vos besoins. Dans ce tableau comparatif des différents types de sèche-linges, nous avons rassemblé les principaux critères à prendre en compte avant de réaliser ce type d’achat.

Caractéristiques Sèche-linge à évacuation Sèche-linge à condensation Sèche-linge à pompe à chaleur
Entretien courant Très simple : il n’y a pas de bac à eau à vider, ni de condenseur à nettoyer Régulier : il faut vider le bac à eau après chaque cycle et nettoyer le condenseur selon les recommandations du fabricant À moins que l’appareil ne soit équipé d’un condenseur autonettoyant, il faut entretenir ce dernier régulièrement, et laver le filtre qui l’accompagne
Durée des cycles de séchage Assez courts, de 60 à 120 min Assez courts, de 60 à 120 min Plus longs qu’avec un modèle classique
Installation Une ouverture vers l’extérieur est nécessaire. Il vaut mieux l’installer dans un garage ou un sous-sol. Très simple. Il suffit de poser l’appareil et de le brancher pour qu’il soit opérationnel. Il peut être utilisé dans les pièces de vie si elles sont bien ventilées Simple. Comme son homologue à condensation classique, il ne demande pas d’aménagement particulier avant d’être utilisé.
Consommation électrique Très énergivore Assez importante Faible. La pompe à chaleur réutilise l’air chaud après condensation, ce qui divise la consommation électrique par deux.
Prix Très abordable : de 150 € à 1000 € Raisonnable : de 250 € à 1000 € Plutôt élevé : de 550 € à 1200 €
Idéal pour… Les petits budgets et les occupants de maisons avec sous-sol ou garage. Les personnes vivant en appartement ou dans un logement ne disposant pas de pièces annexes telles qu’un garage ou un sous-sol Les consommateurs qui souhaitent faire d’importantes économies d’électricité.


Quel sèche-linge choisir ? Quelques critères à prendre en compte

Une fois que vous avez décidé quel type de sèche-linge choisir, d’autres caractéristiques peuvent vous aider à opter pour l’appareil qui vous convient le mieux, notamment :

  • Le type de chargement : l’ouverture du sèche-linge peut se situer en façade sous forme de hublot ou bien sur le dessus. Dans ce dernier cas, l’appareil est généralement moins large et plus adapté aux petits espaces.
  • La capacité : tout comme les machines à laver, il existe des sèche-linges accueillant une plus ou moins grande quantité de linge. On trouve actuellement sur le marché des appareils d’une capacité de 6 à 9 kg.
  • Le bruit : prenez garde au nombre de décibels annoncés par le fabricant si vous comptez installer votre appareil dans une pièce de vie.
  • Le système de commande : il peut être manuel et se présente sous la forme de molettes ou bien électronique et associé à un affichage numérique. Le premier est très simple d’utilisation, le second permet des réglages plus précis.
  • Les options : les appareils récents proposent des fonctions pratiques en plus ou moins grand nombre, selon la gamme de prix à laquelle appartient le sèche-linge. Parmi elles, on retrouve le départ différé, l’arrêt automatique dès que le linge est sec, l’éclairage du tambour ou encore des programmes spécifiques (anti-repassage, textiles délicats, chaussures, etc.).

Vous disposez maintenant de l’essentiel des informations à connaître avant de se lancer dans l’achat d’un sèche-linge. Vous n’avez plus qu’à porter votre choix sur le modèle le plus adapté à vos besoins et à vos envies.